Quoi de neuf en 2022 sur le marché des robots tondeuse ? - Home Robots

Quoi de neuf en 2022 sur le marché des robots tondeuse ?

Quoi de neuf en 2022 sur le marché des robots tondeuse ?

De part et d’autre de l’Hexagone, on compte approximativement 2300 parcs et jardins qui ouvrent leurs portes au grand public. Dans les maisons, c’est plus de 13 millions de jardins qui ont besoin d’un entretien permanent.

Les jardiniers professionnels et amateurs sont alors en quête permanente de matériel de qualité, pour entretenir leurs espaces verts.

Bien que moins développé en France que dans d’autres pays européens comme l’Allemagne, le marché du robot tondeuse semble promis à de belles perspectives de croissance.

Le robot de tonte, un marché en croissance perpétuelle

D’année en année, le marché des robots de tonte connaît une nette progression en France, et les chiffres le montrent très clairement.

En 2015, approximativement 15 000 robots tondeuses ont été vendus dans l’hexagone. En 2016, on a enregistré une croissance de 10 000 unités, portant ainsi le nombre de robots tondeuses vendus à 25 000. 2017 fut également une année de succès pour cet équipement de jardinage, qui a séduit près de 30 000 nouveaux acquéreurs.

Entre 2017 et 2018 les ventes de robots tondeuses ont bondi de 64%. Compte tenu de l’intérêt grandissant pour ces petits appareils de jardinage, il est prévu que le nombre de robots de tonte vendus en France atteigne les 120 000 voire 130 000 unités en 2025.

Une nouvelle loi régit la fabrication des tondeuses électriques et robots de tonte

Les utilisateurs de robot tondeuse recherchent avant tout l’efficacité, la rapidité et l’ergonomie. Cependant, la protection de l’environnement est aussi un aspect important. Ils sont donc de plus en plus portés sur les produits qu’il est possible de réparer, limitant ainsi le gaspillage.

La loi française a alors passé au crible les robots de tonte et tondeuses électriques, mettant sur pieds une nouvelle réglementation relative à l’indice de réparabilité.

Désormais, l’affichage d’un indice de réparabilité est obligatoire, tel qu’institué par l’article 16-L de la loi n°2020-105. Cette nouvelle règle qui est imposée aux fabricants s’inscrit dans le processus de lutte contre le gaspillage et œuvre en faveur de l’économie circulaire.

Cette loi est entrée en vigueur en début d’année 2021, bien que les pouvoirs publics aient indiqué qu’une marge de tolérance sera observée au courant de cette année.

Une grille de notation a néanmoins été mise en place par le Ministère de la Transition Écologique. Les fabricants doivent s’en inspirer pour calculer l’indice de réparabilité des accessoires qu’ils conçoivent. Notons que les leaders du marché sont plutôt réceptifs à l’institution de cette nouvelle loi, car selon eux, elle servira à assainir le marché en le débarrassant des produits à courte durée de vie vendus à bas prix.

Husqvarna demeure le leader incontesté du marché des robots tondeuses

Avec plus 80% des parts du marché, l’entreprise d’origine suédoise Husqvarna reste le leader incontesté du marché européen des robots tondeuses. Basée en Autriche, elle a été fondée en 1903 dans la ville dont elle porte le nom.

Le groupe s’est spécialisé dans le domaine de la fabrication et de la commercialisation des robots et équipements forestiers et de jardin, adressés aux professionnels et aux particuliers.

Leader du marché, la marque a mis au point de nouveaux robots tondeuses avec des fonctionnalités avancées comme la tonte intelligente. Les modèles AM310 MII et AM315 MII séduiront à coup sur les propriétaires de grandes pelouses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *