Le robot tondeuse, l’outil indispensable pour votre jardin

Le robot tondeuse, l’outil indispensable pour votre jardin

Le robot tondeuse a le vent en poupe, malgré un coût toujours élevé. Faut-il craquer pour cette machine qui facilite la vie ou se cantonner à la bonne vieille tondeuse voire au fauchage manuel ? Vous allez tout savoir sur cet outil aussi apprécié que décrié !

Qu’est-ce-qu’un robot tondeuse ?

Comme son nom l’indique, le robot tondeuse est un appareil autonome (un robot) capable de tondre tout seul la pelouse sans aucune intervention du jardinier de nuit comme de jour, sous la pluie, le vent ou le soleil brûlant. Une installation préalable d’un câble périphérique va délimiter précisément la surface à tondre, il sera installé une bonne fois pour toutes et permettra d’éviter les arbres, les massifs ou les points d’eau.

Le robot fonctionne sur batterie, il retrouve tout seul sa station de chargement dès qu’il commence à se décharger ou dès que son programme est terminé. La station de charge gère aussi par signal, via le câble périphérique, les trajectoires du robot, qu’elle ramène alors vers un autre câble, nommé ‘câble guide’ qui part lui aussi de la station et indique le chemin le plus court vers celle-ci.

La largeur de coupe varie selon les modèles entre 30 à 40 cm, comptez environ 12 heures pour une tonte parfaite d’une pelouse de 1000 m².

Comment le robot tondeuse fonctionne-t-il ?

Une fois l’installation des câbles réalisée et la station branchée, le robot peut être programmé selon la volonté et les besoins du jardinier, il peut aussi être dirigé depuis un téléphone mobile selon les modèles. Aucune intervention n’est nécessaire pour obtenir une pelouse fraîchement tondue chaque jour de l’année et sans bruit car le robot est très silencieux (de 53 à 70 dB) ce qui permet de l’utiliser aussi la nuit.

Les lames, très efficaces tondent le gazon par passages successifs en employant donc des angles divers. La tonte est régulière, quasi parfaite. La technique du mulching est utilisée : le robot hache les brins coupés et les libère directement sur le gazon en paillettes limitant l’évaporation de l’eau et fertilisant le sol.

Cerise sur le gâteau, le robot ne demande quasiment aucun entretien si ce n’est un nettoyage de temps en temps et le changement des lames lorsqu’elles sont usées.

Combien coûte un robot tondeuse ?

On commence à trouver des robots tondeuses plus accessibles, aux alentours de 500 €. Le prix dépend de la capacité de charge, mais aussi de sa puissance. Plus un robot sera puissant, plus il sera performant sur les terrains en pentes (jusqu’à 45 % de pentes pour certains modèles).

Comptez plus de 5000 € pour des robots pouvant tondre des terrains très pentus (70 %) et très vastes (jusqu’à 6000 m²), se rechargeant très vite, présentant une structure articulée, 4 roues motrices et incluant des sonars intégrés.

Avantages du robot tondeuse

Le robot tondeuse a de nombreux atouts :

  • Il travaille tout seul et dispense de la corvée de tonte, libérant ainsi du temps libre pour une meilleure qualité de vie. Mieux vaut partir en week-end que de rester à la maison pour tondre la pelouse !
  • Avec son système de mulching intégré, il dispense du fastidieux travail de ratissage et de ramassage.
  • Il assure une tonte parfaite et régulière ; la pelouse est constamment bien entretenue sans aucun effort.
  • Le mulching assure une protection et une fertilisation naturelle de la pelouse, plus besoin d’utiliser d’engrais chimiques et des économies d’eau en perspective.
  • La tonte régulière assure une densification de la pelouse et donc un tapis vert bien régulier et agréable à fouler.
  • Il peut être programmé ou activé depuis un smartphone.
  • Il est bien plus silencieux qu’une tondeuse classique et peut donc être mis en fonctionnement la nuit et le dimanche sans occasionner de gêne.
  • Il fonctionne par tous les temps même sous la pluie.
  • Il ne demande pas d’entretien, en tous cas bien moins qu’une tondeuse thermique classique.

Inconvénients du robot tondeuse

  • La mise en place du câble périphérique est assez facile mais un peu laborieuse pour un non bricoleur. Certains fabricants proposent d’ailleurs la pose du câble périphérique ainsi que celle du câble guide, ce qui fait encore monter la facture souvent déjà bien salée avec ce type de machine par rapport à une tondeuse classique.
  • Une fois le câble installé, il sera difficile d’apporter très souvent des modifications à votre jardin.
  • Le robot tondeuse classique ne s’arrête pas sur les petits éléments, il est donc important de ne rien oublier sur la pelouse, livre, lunette de soleil ou jouet d’enfant seraient alors broyés ou les lames du robot risqueraient d’être endommagés.
  • Avantage qui peut devenir un inconvénient chez les amateurs de biodiversité et les amoureux des insectes, la pelouse tondue de manière très régulière perd son petit côté sauvage entre deux tontes. À moins de déprogrammer le robot, impossible de profiter des pâquerettes et des pissenlits au printemps ! Les insectes pollinisateurs devront se détourner vers une autre partie du jardin laissée libre et en friche à moins que vous ne privilégiez des plantes mellifères à profusion dans les massifs, bordures et rocailles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *