Comment choisir son robot tondeuse ?

Comment choisir son robot tondeuse ?

Un robot tondeuse c’est quoi ?

C’est la garantie d’une tonte sans contrainte grâce à une tondeuse autonome. Peu accessible il y a quelques années encore, la tondeuse robot est aujourd’hui à portée de tous les budgets. Elle se charge de la tonte complète du jardin et vous fait gagner un temps précieux.
Elle nécessite généralement la délimitation du terrain à l’aide d’un câble enterré, elle peut également être munie de capteurs pour reconnaître le gazon et reste donc en permanence sur la zone à tondre.  La tondeuse robot pratique aussi le mulching : elle ne récolte pas l’herbe mais la coupe en brins extrêmement fins, un excellent engrais naturel pour votre gazon.

Choisir un robot tondeuse n’est pas une démarche des plus simples, surtout si l’on est néophyte en la matière. Il est facile de vite se perdre devant les marques, les différents modèles et fonctionnalités. Acheter un robot tondeuse oui, mais est-il adapté à mon terrain, faut-il prendre un modèle avec une station de charge, quelle est la capacité de tonte de l’appareil, une tondeuse avec ou sans l’installation d’un câble paramétrique, quelle largeur de coupe dois-je choisir, dois-je me laisser tenter par un robot tondeuse solaire… Tels sont les types de questions qu’il faut vous poser avant de procéder à l’achat d’une tondeuse robot.

Comment choisir une tondeuse robot ?

Bien choisir une tondeuse robot nécessite au préalable de répertorier précisément les caractéristiques des surfaces à tondre de votre jardin. La présence d’une pente, d’obstacles, de points d’eau, de parterres de fleurs, de zones difficiles d’accès, etc., feront que vous devrez opter pour une tondeuse robot plus ou moins sophistiquée.

Le choix d’une tondeuse robot dépend aussi de la surface du jardin. Un jardin de plus de 2 500 m² nécessite l’achat d’une tondeuse robot très performante munie d’une grosse batterie, d’une grande largeur de coupe et qui assure une tonte la plus régulière possible.

Le temps de charge de la batterie d’une tondeuse robot doit être pris en compte. Certaines batteries demandent 20 h pour être rechargées ! Préférez les batteries lithium ion qui se rechargent rapidement et qui ont une durée de vie assez longue.

Avant d’acheter votre tondeuse robot, n’oubliez pas de vérifier que vous trouverez facilement les éléments à changer comme la batterie ou les lames.

Combien coûte un robot tondeuse ?

On peut trouver aujourd’hui des tondeuses robot à partir de 500 euros. Mais certaines peuvent atteindre un prix de plusieurs milliers d’euros. Avant d’acheter une tondeuse robot, il faut savoir qu’elle engendre des coûts d’entretien qu’il ne faut pas négliger. D’abord, sa batterie a une durée de vie de 2 à 5 ans et coûte environ 200 euros. Ensuite, la lame de la tondeuse robot, dont le prix varie de 15 à 60 euros, doit également être aussi très régulièrement révisée, soit affutée, soit remplacée.

LES POINTS CLÉS POUR BIEN CHOISIR

Un modèle adapté à la surface

Pas besoin de partir nécessairement sur du haut de gamme 5 étoiles pour être satisfait de sa tondeuse-robot : chaque modèle est donné pour une certaine surface de tonte maximale et peut parfois gérer des zones multiples. Pour une pelouse simple et compacte, un modèle premier prix peut suffire.

Gestion des zones

Certains robots peuvent gérer plusieurs zones de tonte et passer par des passages étroits. Mieux vaut donc bien étudier la configuration de sa pelouse pour déterminer combien de zones sont à entretenir et choisir un robot capable de les gérer.
Plutôt courtes ou plutôt longues ? La tondeuse robot propose généralement plusieurs hauteurs de coupe différentes, allant de quelques dizaines de millimètres à plusieurs centimètres.

Selon les modèles, elles peuvent également couper le gazon selon une trajectoire aléatoire, adaptées pour les jardins avec obstacle, ou le faire par bandes parallèles pour les jardins sans obstacle. A vous de choisir votre style.

Maintenance et coût d’entretien

Certaines lames peuvent durer toute une saison, quand d’autres sont à changer plus régulièrement. Leur coût est donc à prendre en compte, tout comme celui de la batterie qui sera à changer au bout de 2 à 5 ans, selon l’usage. Le changement de cette dernière peut demander un démontage complet du robot ou au contraire se faire en moins d’une minute, selon le modèle.

Connectivité

À l’ère du tout connecté, les tondeuses-robots ont elles aussi droit à leurs applications pour smartphones et tablettes. On y gagne alors en simplicité d’utilisation et parfois même en fonctionnalités (gestion de zones, démarrage à distance…).

Les différents types de tondeuse robot

Si les systèmes de coupe sont similaires, on distingue plusieurs modes de fonctionnement :

Tondeuse automatique ou semi-automatique :

  • Une tondeuse robot automatique rejoindra de manière totalement autonome sa station de recharge afin de réalimenter ses batteries et d’être opérationnelle pour sa future tonte. Cette fonctionnalité lui permet d’être totalement autonome puisqu’il est également possible de programmer les jours et heures de tonte.
  • Une tondeuse robot semi-automatique devra être démarrée manuellement, après quoi elle ira tondre la pelouse sur la durée de son cycle. Une fois sa batterie déchargée, il vous faudra aller la chercher pour la ranger ou recharger sa batterie.

Modèle avec ou sans installation :

  • L’installation d’un robot gazon consiste à délimiter la ou les zones de tonte de votre terrain à l’aide d’un câble périmétrique. Ce câble se fixe à l’aide de piquets (fournis), ou s’enterre à quelques centimètres de profondeur. Dans le cas ou vous les fixez, ils deviendront quasi invisibles après seulement quelques jours. Le câble de périmètre permet de délimiter la zone de tonte et donc au robot de se diriger, ou encore d’entourer un massif de fleur ou un potager pour l’exclure de la zone à tondre
  • Certaines tondeuses robots n’ont besoin d’aucune installation avant leur mise en marche. En effet, grâce à des capteurs d’herbe, elles se repèrent automatiquement sur votre pelouse, évitant soigneusement les autres surfaces : gravier, béton…

La capacité de franchissement des pentes

Ce critère est à étudier de près si votre terrain est pentu. En effet, selon les modèles, leur capacité à franchir des pentes plus ou moins raides va différer. La référence en la matière : Ambrogio permet de franchir des pentes jusqu’a 55% (selon les modèles) Les modèles de cette gamme devrait venir facilement à bout des zones les plus difficiles de votre gazon.

Les caractéristiques de votre terrain

Les caractéristiques de votre terrain constituent les éléments fondamentaux que vous allez devoir analyser et qui vont déterminer en grande partie le choix de votre tondeuse robot. Deux critères sont particulièrement importants dans cette analyse que vous allez devoir produire:

  • la superficie de votre terrain
  • son degré d’inclination

La superficie

La superficie de votre terrain est essentielle à déterminer pour savoir quel robot tondeuse choisir. En effet, vous pourrez constater que les robots tondeuses sont destinés à une surface spécifique afin non seulement de pouvoir en tirer le maximum d’efficacité mais également dans le but de ne pas choisir un robot tondeuse trop cher ou trop performant qui pour le coup, ne serait pas totalement adapté à votre terrain.

Il existe ainsi des robots tondeuses capables de couvrir une très large superficie quand d’autres pourront couvrir une plus réduite. Il vous faudra ainsi comprendre qu’il est nécessaire d’acheter un robot tondeuse qui soit adapté à la superficie de votre terrain pour que l’appareil puisse faire son travail correctement. Il faut savoir également qu’il est nécessaire de choisir un robot tondeuse qui aura une capacité de tonte qui sera environ 20 % supérieurs à la superficie de votre terrain. Cela permet de pouvoir augmenter la durée de vie de votre tondeuse automatique mais également de prendre en compte les éventuels obstacles, comme les arbres ou les potagers, que votre robot devra contourner constitue un espace supplémentaire. Globalement, vous trouverez des modèles de robots tondeuses allant de 250 m² jusqu’à 10 000 m², ce qui permet donc à chaque futur acheteur de pouvoir trouver un modèle qui corresponde à la taille de son jardin.

L’inclinaison

La gestion de l’inclinaison du terrain est aussi une problématique très importante pour assurer le fonctionnement optimal de votre futur robot tondeuse. Il est donc nécessaire de savoir le dénivelé de votre terrain afin de choisir un modèle qui sera capable de pouvoir le franchir sans difficulté. Nous insistons fortement sur le faite de biens prend considération ce paramètre car auquel cas votre robot tondeuse ne pourra pas faire son travail correctement et votre achat sera un mauvais investissement. Pour calculer l’inclinaison de votre terrain et être ainsi sûr de ne pas faire d’erreur, nous vous conseillons de prendre la hauteur du point le plus haut et de la multiplier par la longueur ou la distance jusqu’au point le plus bas et de diviser le tout par 100 vous aurez donc un chiffre qui correspondra au niveau d’inclinaison de votre terrain. Il vous suffira alors de vérifier lorsque vous choisissez votre robot tondeuse que l’appareil en question sera capable de franchir cette inclinaison sans difficulté.

Type de tondeuse autonome : avec ou sans fil ?

Il existe sur le marché de catégories de tondeuses robots : la tondeuse robot filaire et la tondeuse robot sans fil. Nous allons vous présenter les deux types de robots tondeuses afin que vous puissiez juger quelle est la catégorie de robots qui correspond le mieux à vos besoins.

Le robot de tonte filaire

Le robot tondeuse filaire est un robot tondeuse qui fonctionne avec un fil qui sera enterré dans votre jardin à 3 cm dans le sol. Ainsi, la tondeuse autonome filaire va suivre le fil pour pour effectuer la tonte de votre pelouse il n’est donc pas capable de manière autonome de pouvoir éviter les obstacles. Il faut savoir que l’installation d’un robot de tonte filaire est un travail de longue haleine qui nécessite impérativement d’embaucher un professionnel pour se faire étant donnée la difficulté de la démarche. Nous vous recommandons personnellement d’opter pour un robot tondeuse sans fil qui reste l’appareil non seulement qui est doté du meilleur rapport qualité-prix (en prenant en compte le cout du robot avec fil et son installation) mais qui aussi et le plus simple d’utilisation. Vous retrouverez d’ailleurs notre site uniquement des robots tondeuses sans fil.

Le robot de tonte sans fil

Le robot de tonte sans fil et le robot le plus simple à utiliser le plus pratique installée étend donné que les constructeurs ont tout fait pour en simplifier l’utilisation. Contrairement aux robots de tonte avec fil, des robots tondeuses sans fil sont capables grâce à leur technologie embarquée de pouvoir eux-mêmes détecter les obstacles et ainsi les éviter. Notre avantage du robot de tonte sans fil et qui ne nécessite aucune installation, sachant que celle-ci peut représenter un coût non négligeable.

La station de charge & batterie

La présence d’une station de charge est un élément intéressant dans le cadre de l’utilisation de votre tondeuse robot. En effet, la présence d’une station de charge permet aux robots tondeuses de pouvoir se recharger automatiquement sans votre intervention, une fois lors programme terminer. Certain robot de tonte ont même la capacité de pouvoir rentrer directement auprès de leur station de charge s’il détecte qu’ils n’auront pas assez de batterie pour pouvoir terminer l’intégralité de leurs programmes ou en cas de pluie.

Il faut savoir qu’une tondeuse autonome sensation de charge nécessitera le faite de devoir aller le récupérer une fois son programme terminez pour le remettre à son emplacement initial mais également de lancer vous-même la programmation de manière manuelle. Cela est également valable pour le rechargement qu’il vous faudra également assurer. Nous vous recommandons d’opter pour une tondeuse robot qui est équipée d’une batterie en lithium-Ion qui dispose non seulement d’une meilleure garantie de vie et qui est plus facile à trouver dans le commerce qu’un autre modèle de batterie si jamais celle-ci vous ferait défaut . Il faut également savoir qu’il vous faudra entre une et cinq heures d’attente pour pouvoir recharger totalement votre robot tondeuse, le temps d’attente variant évidemment fonction des marques et des gammes. Certains des modèles sont aussi contrôlables à distance grâce à une application mobile.

Système de tonte et taille de coupe

Selon le modèle de robots tondeuses que vous allez sélectionner, il faut savoir qu’il disposera d’un système de tonte spécifique. En effet, les tondeuses autonomes disposent pas de bac de récupération des déchets mais utilisent la technologie dite « mulching » c’est-à-dire qui vient couper l’herbe en tous petits bouts à fin de la redistribuée sur l’herbe pour en faire un fertilisant naturel pour votre gazon.

L’intérêt réside aussi dans le faite que vous n’aurez pas à gérer les déchets une fois la tonte réalisée ce qui constitue un gain de temps non négligeable en comparaison d’une tondeuse classique. Néanmoins, il faut savoir que cette technologie nécessite que le robot tondeuse soit en contact avec une herbe qui soit tout de même relativement courte afin de favoriser le travail de la tondeuse automatique.

Concernant la taille de coupe il faut savoir que la taille de coupe d’un robot tondeuse est globalement plus faible qu’une tondeuse classique mais pour un résultat aussi intéressant et avec l’avantage de l’autonomie et du gain de temps évident. De plus, sachez qu’il sera possible de régler la largeur et la hauteur de votre coupe grâce aux différentes fonctionnalités que vous pourrez retrouver sur l’interface de votre robot tondeuse. Vous aurez donc la possibilité de pouvoir à loisir définir la manière dont vous désirez que votre robot tondeuse s’occupe de votre gazon.

Fonctionnalité et accessoires

Le choix des fonctionnalités et des accessoires qui accompagneront votre robot tondeuse dépend de vos besoins mais également de votre budget. Évidemment, plus un tondeuse autonome sera cher et plus il aura tendance à être équipé de matériaux de qualité mais aussi de fonctionnalités d’accessoires importants. Voici par exemple quelques fonctionnalités intéressantes auprès desquels nous vous recommandons de vous intéresser:

  • lames de rechanges : bon nombre de modèles propose des lames de rechanges inclus avec l’achat du robot tondeuse. Il faut savoir que les lames de robots tondeuses, comme cela peut être qu’avec une tondeuse classique peut s’user plus ou moins rapidement selon l’utilisation et que le fait de disposer de lames de rechanges vous permettra de pouvoir gagner un temps certain temps non négligeable.
  • le contrôle par smartphone : parmi les modèles les plus évolués, on retrouve chez certain robot tondeuse la possibilité de pouvoir les contrôler à distance grâce à une application mobile. Aussi vous pourrez modifier les programmes de votre robot mais également comme la fin d’un programme si vous désirez écourter la tonte de votre gazon.
  • la sécurité : il faut savoir que tous les robots tondeuses ne sont pas égaux concernant l’aspect sécurisation. Tous les modèles disposent de ce que l’on nomme un capteur de soulèvement qui va bloquer automatiquement le fonctionnement des lames dès lors que le capot du robot tondeuse sera soulevé. Certains modèles poussent l’aspect sécurité plus loin en dotant leur tondeuse robot de digicode, d’une alarme ou encore d’une sécurisation par code PIN.

Votre jardin

Tout d’abord, mesurez la surface à tondre et étudiez la configuration de votre jardin pour savoir quelles sont les caractéristiques nécessaires au robot tondeuse pour couvrir toute votre pelouse : surface, pente, recoins, passages étroits, surface irrégulière, obstacles, bordures, parterre de fleurs, point d’eau, escaliers…

Les jardins les plus simples se contenteront des tondeuses robots les plus basiques, les jardins complexes devront être traités par un robot tondeuse riche en fonctionnalités permettant d’atteindre toutes les zones en toute autonomie.

Les robots peuvent grimper des pentes de 20°, au-delà, il faudra vérifier les capacités du robot dans ses caractéristiques.

Si le jardin n’est pas « carré » mais comporte des parties difficiles d’accès (zone loin de la base ou couloir étroit), il faudra veiller à choisir un modèle acceptant de gérer plusieurs zones de tonte, le robot suivra alors le fil périphérique pour tondre régulièrement cette zone isolée. Pour les zones inaccessibles au robot, il faudra le transporter régulièrement pour lancer un cycle de tonte, certains modèles dépassant les 10 kg, vérifiez le poids de votre robot !

Avec ou sans câble périphérique ?

Le monde des tondeuses robots se divise en deux catégories : celles qui nécessitent l’installation préalable d’un fil pour délimiter le terrain et celles qui fonctionnent sans câble périphérique.

Les robots tondeuses dits « à fil » sont les plus courantes. Elles fonctionnent à l’aide de fils enterrés ou juste posés sur le gazon qui délimitent leur périmètre de tonte. Cette opération peut être réalisée soi-même, ou par un professionnel.

Pour la majorité des robots, l’installation d’un câble périphérique est un travail minutieux, il ne s’effectue qu’une fois, à l’installation. Selon les délimitations du jardin et les obstacles, le câble devra être installé à une certaine distance et enterré ou fixé régulièrement avec les piquets fournis. Le câble fixé avec les piquets disparaîtra rapidement sous le gazon.

Ce câble permet au robot de rester sur la zone à tondre, limite les chocs avec les obstacles, guide le robot sur les différentes zones à tondre et vers sa borne de recharge. L’installation nécessite quelques heures et peut être réalisée par un spécialiste.

Les tondeuses robots « sans fil » sont conçues pour éviter les obstacles, il faudra néanmoins penser à protéger vos massifs si ces derniers ne sont pas bien délimités.

Les modèles sans installation permettent une prise en main plus rapide mais il faut toutefois s’assurer que le jardin est bien adapté : une bordure ou haie suffisamment haute et solide doit délimiter le jardin et ses obstacles, sinon le robot ira dans le jardin voisin ou sur vos fleurs. Certains robots tondeuses sont équipés de détecteurs de vide pour éviter les chutes dans les escaliers, d’autres de capteurs de présence d’herbe pour effectuer un demi-tour dès qu’ils détectent une zone sans herbe (dalle, par exemple).

Autonomie et programmation

La majorité des robots de tonte circule dans le jardin en suivant une trajectoire aléatoire : après chaque choc ou passage sur le fil périphérique, le robot tourne et change de direction, la pelouse est tondue au fur et à mesure, mais les passages ne sont pas optimisés, certaines zones peuvent être oubliées, c’est pourquoi la tonte avec un robot est plus longue que celle effectuée avec une tondeuse traditionnelle.

Plus la surface à tondre est importante, plus le robot devra être autonome. Les grands jardins (> 2 500 m²) s’équiperont de robots équipés de grosses batteries et d’une grande largeur de coupe. Le prix de ces robots imposants n’est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. Si votre jardin est plat et avec peu d’obstacles, vous pouvez vous fier aux informations données par le fabricant. Attention, la surface maximale annoncée est parfois couverte si le robot fonctionne 24h/24h et 7J/7 ! Si votre jardin comporte des pentes et de nombreux obstacles ou zones à tondre, il faudra prendre des modèles haut de gamme pour s’assurer que tout sera tondu régulièrement.

Selon les modèles de robots, des fonctionnalités permettent d’optimiser la tonte. Ainsi Bosch a, par exemple, équipé sa tondeuse robot Indego 1200 Connect du système Bosch Logicut, qui optimise la trajectoire et tond selon des bandes parallèles.

D’autres robots vont effectuer ponctuellement et de manière automatique une tonte en spirale dès qu’ils rencontrent de l’herbe plus dense ou plus haute. Des capteurs de pluie vont empêcher la tonte d’herbe mouillée et éviter ainsi la formation disgracieuse de paquets d’herbe coupée tout en ménageant lames et moteur. Des capteurs de hauteur d’herbe indiqueront au robot qu’il a fini de tondre pour aujourd’hui.

En période de croissance rapide de la pelouse, tous ces robots de tonte ont pour but de fonctionner très régulièrement afin de pouvoir couvrir tout le jardin, et de ne couper que très peu d’herbe à chaque fois afin que le mulching soit efficace. Pour cela, les robots devront être programmés pour fonctionner plusieurs heures par jour et plusieurs jours de la semaine, il est donc important de prendre un modèle discret pour ne pas être dérangé en permanence par son ronronnement.

La tondeuse robot fonctionne à l’énergie électrique sur batterie, la garantie d’un air pur au jardin. Le temps de recharge de la batterie est un élément à prendre en compte, notamment pour un usage fréquent au cours de la même journée.

Plus cher à l’achat, une batterie au lithium-ion est aussi plus performante en termes d’autonomie et de durée de vie.

La plupart des tondeuses robots sont équipées de batteries lithium ion. Les tondeuses robots vont tondre pendant 1 à 2 h avant de revenir se charger toutes seules pour 3 h maximum. Certains robots fonctionnent grâce à une batterie au plomb, l’avantage de cette technologie est qu’elle est bon marché, l’inconvénient est le temps de recharge : de 16 à 20 h.

Connectivité

Toutes les marques proposent des tondeuses robots connectées qui peuvent se contrôler via une application sur smartphone ou tablette. Que ce soit en Bluetooth, Wi-Fi ou via le réseau GSM, la connectivité est un vrai plus pour ces modèles, les robots sont plus faciles à programmer et contrôler que via l’écran LCD basique du robot. Certaines applications permettent de lancer ou arrêter une tonte à distance, visualiser la surface tondue, commander les pièces de rechange ou d’être averti en cas de vol.

De nombreux modèles de tondeuses robot bénéficient d’options paramétrables pour vous simplifier la vie. Certains se programment pour tondre à une heure donnée. Certains reviennent se recharger tout seul quand la batterie devient faible ou rentrent au garage en cas de pluie.

Les robots tondeuses peuvent aussi se contrôler depuis un smartphone

Coût et entretien

La tonte se fait toute seule, mais cela n’empêche pas l’heureux propriétaire d’un robot de l’entretenir régulièrement ! Le châssis doit être régulièrement nettoyé pour enlever les amas d’herbe coupée, on en profitera pour vérifier le bon état des lames et les changer ou affuter si nécessaire. Les batteries ont une durée de vie de 2 à 5 ans selon l’usage. La batterie et les lames sont à changer régulièrement car très sollicitées. Leur accès est plus ou moins facile selon les modèles, un passage en atelier est parfois nécessaire et le budget est à prévoir en conséquence : les lames peuvent coûter entre 15 et 60 € et les batteries 200 €.

Pensez à mettre le robot de tonte à l’abri du soleil en été (des abris sont vendus séparément) et à le rentrer pour l’hiver pour préserver la batterie.

Gardez tout de même une tondeuse traditionnelle chez vous, pour effectuer la première tonte de l’année ou bien celle du retour de vacances. À noter que nos tests de tondeuses robots ont montré qu’elles parviennent tout de même à couper de l’herbe haute de 10 cm sans encombre.

Quant à la facture d’électricité, elle sera faiblement impactée, avec un usage modéré pour un jardin de 400 m² (2 tontes complètes seulement par semaine pendant 6 mois) comptez moins de 5 €, si vous optez pour un fonctionnement continu pendant 6 mois alors il faudra débourser entre 10 et 50 € d’électricité annuelle pour l’entretien de votre pelouse.

Sécurité

En dehors des robots de tonte fonctionnant sans câbles périphériques, tous les modèles sont au moins équipés d’un code PIN qui sert de sécurité enfant et d’antivol. Les alarmes qui équipent certains appareils sont plus protectrices mais pas très puissantes. Les modèles haut de gamme peuvent envoyer un SMS au propriétaire en cas de problème (vol ou accident).

Tous les robots sont équipés de divers capteurs pour éviter les manipulations dangereuses (capteurs de soulèvement, d’inclinaison, de chocs…), un bouton stop est toujours facilement accessible pour un arrêt rapide de l’appareil et le châssis limite l’accès aux lames, cependant il convient de rester vigilant en toutes circonstances. Notre test de sécurité plaçant une chaussure sur la trajectoire de la tonte du robot a montré que les doigts de pied risquent d’être blessés avec certains robots. Respectez scrupuleusement les consignes de sécurité, les enfants ne devront pas jouer à proximité de la tondeuse et le jardin devra être débarrassé de tout objet (tuyau, jouets, cailloux…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *