Test Ecovacs Deebot Ozmo T8+

Test Ecovacs Deebot Ozmo T8+

Avec le Deebot Ozmo T8+, Ecovacs franchit un cap en proposant un robot aspirateur équipé d’une base de récupération automatique des poussières.

Ce système que l’on a pu voir notamment sur l’iRobot Roomba i7+ ou Roomba s9+ permet de gagner davantage en confort tout en réduisant le temps d’entretien de l’appareil.

Cet accessoire, ainsi qu’un nouveau système de cartographie 3D de l’environnement, suffisent-ils à justifier le tarif très élevé du Deebot Ozmo T8+ ?

C’est ce que nous allons voir dès à présent après deux semaines à suivre le dernier-né d’Ecovacs dans les moindres recoins de notre appartement.

Design : du blanc… ou du blanc

Le Deebot OzmoT8+ marque sa différence avec le reste de la gamme dès la sortie de la boite. L’aspirateur robot laisse au placard le plastique noir brillant pour un coloris blanc au rendu mat du plus bel effet. Il ne prend plus les traces de doigts comme ses prédécesseurs et la poussière est moins visible au quotidien. Même si l’aspect esthétique d’un aspirateur robot n’est pas la caractéristique la plus importante, celui-ci a du chien et fait son petit effet dans la maison.

Sur le dessus de l’appareil on retrouve un seul et unique bouton qui permet de lancer un cycle de nettoyage, de le mettre en pause et de le reprendre. Il s’allume en blanc lors de l’aspiration et en bleu lors du lavage des sols. Un logement pour les capteurs laser est également placé au centre de l’appareil.

A l’intérieur du pare-chocs on retrouve également le système d’analyse de la lumière structurée, baptisé TrueDetect 3D, qui améliore la détection des objets se trouvant sur le passage de l’appareil.

Sous le Deebot Ozmo T8+ sont placées la brosse latérale en caoutchouc et les deux brosses latérales. La marque propose également des brosses de remplacement pour changer ces accessoires après plusieurs mois d’utilisation.

Un haut-parleur est également intégré à l’appareil afin de diffuser les différentes indications vocales. Comme toujours chez Ecovacs ces messages sont intégralement localisés en français.

Robot aspirateur et Laveur ECOVACS Deebot Ozmo T8 + avec Station d'auto-vidage , 353x93mm
125 Evaluation utilisateurs
Robot aspirateur et Laveur ECOVACS Deebot Ozmo T8 + avec Station d'auto-vidage , 353x93mm
  • Station d’auto-vidage
  • Détection d’obstacle : TrueDetect 3D
  • Cartographie optimisée : TrueMapping
  • Système de nettoyage pression : OZMO Pro

Avec le robot on retrouve donc la station de charge qui intègre le moteur servant au vidage du bac à poussières et le sac jetable pour les stocker. L’accessoire bénéficie de la même qualité de fabrication et est moins imposant dans la maison que celui proposé par iRobot, même s’il prend un peu de place dans votre salon ou dans votre couloir.

Application : Ecovacs Home est toujours aussi complet

Une fois le T8+ branché au courant électrique il est nécessaire de le connecter au réseau Wi-Fi de la maison pour profiter de toutes ses fonctionnalités.

Sans surprise c’est l’application Ecovacs Home, que nous avions déjà utilisée à l’occasion de notre test du Deebot Ozmo T8 AIVI. La phase d’appairage est plutôt rapide et illustrée, on ne se perd pas dans les différentes commandes à réaliser.

L’ergonomie du logiciel est toujours aussi réussie même si l’on regrette toujours que certaines options importantes comme la programmation du robot se retrouvent noyées dans le volet de paramètres et puissent être difficiles à retrouver par les néophytes.

Concernant l’interface générale du logiciel, Ecovacs propose deux modes distincts selon votre type d’utilisation. Le mode par défaut est un mode simplifié avec un bouton permettant de démarrer un cycle complet de nettoyage et un autre renvoyant l’appareil à la station de charge. Cette interface simplifiée est idéale pour démarrer son robot aspirateur en quelques secondes avant de quitter le domicile.

Pour accéder au “mode avancé”, il suffira de l’activer dans les paramètres de l’application. De nouvelles options de nettoyage ciblé, dans une pièce spécifique par exemple, apparaitront alors sur la page d’accueil. On apprécie qu’Ecovacs offre une vraie personnalisation de l’interface qui s’adapte à tous les types d’utilisateurs.

Une fois le mode avancé activé et la carte de zone créée après plusieurs passages (deux ont suffi dans notre cas), le logiciel propose automatiquement une délimitation des pièces. Le système est perfectible puisqu’il n’a compté qu’une seule pièce pour notre pièce à vivre, notre entrée et notre cuisine. Il suffit alors d’utiliser les outils d’édition de la carte, accessibles depuis l’icône en bas à gauche, pour diviser ou réunir les différentes pièces.

Il est également possible de lancer le robot dans une zone définie manuellement. Pour ce faire il suffit de tracer la zone sur la carte puis d’appuyer sur le bouton de démarrage de cycle pour que le T8+ s’y rende automatiquement.

Performances : une puissance suffisante mais une brosse mal adaptée

L’Ecovacs Deebot Ozmo T8+ propose quatre niveaux de puissance : Silencieux, Standard, Max et Max+. Le premier mode sollicite à peine le moteur et ne sera utile que pour un nettoyage très rapide d’une maison peu encombrée par la poussière.

Le programme Standard lui est un parfait compromis entre bruit et performances. Lors de nos différents cycles de nettoyage, le robot s’est montré particulièrement à l’aise quel que soit le type de détritus rencontrés. Le son produit reste tout à fait acceptable et l’appareil pourra fonctionner en votre présence sans vous gêner outre mesure ou interrompre vos conversations.

Les modes Max et Max+ se destinent quant à eux aux sols les plus recouverts de poussières et autres miettes, mais aussi pour ramasser les poils d’animaux perdus par nos amis à quatre pattes. Le moteur s’en donne à coeur joie et mieux vaudra être absent lors du cycle ou alors ne le lancer que sur une zone restreinte ou dans une pièce spécifique pour éviter les acouphènes.

Si les performances du robot sont idéales pour toutes les situations, nous sommes déçus par la brosse principale qui emmêle les poils d’animaux récupérés. A plusieurs reprises, le robot a sollicité notre aide pour être nettoyé, interrompant au passage le cycle de nettoyage. C’est un défaut particulièrement regrettable vu le prix de l’appareil et on ne comprend pas pourquoi Ecovacs n’a pas fait le choix d’une brosse intégralement en caoutchouc bien plus efficace pour ramasser les poils.

Une fois l’aspiration terminée, le robot repart à sa base pour recharger sa batterie et donc vider son bac à poussières. L’opération prend une dizaine de secondes seulement, fort heureusement serions-nous tentés de dire puisque le bruit du moteur est assourdissant.

Le sac est facilement accessible, il suffit de soulever la trappe en haut de l’appareil et de le retirer à l’aide de la languette. Le sac est censé être remplacé tous les 30 jours mais cela dépendra du type de déchets récupérés (les poils d’animaux prennent évidemment plus de place que de simples poussières) et de la fréquence de passage de l’aspirateur.

Un seul sac de rechange est livré avec l’appareil. A 900€ l’achat on aurait bien aimé en avoir un ou deux de plus sous le coude pour se sentir récompensé de son investissement, d’autant plus qu’il semble difficile aujourd’hui de commander des sacs de rechange chez le constructeur ou via des revendeurs en ligne.

Navigation : une détection des objets particulièrement réussie

La vraie nouveauté de cet aspirateur robot Deebot Ozmo T8+ est son système de détection des objets appelé TrueDetect 3D. Le robot peut analyser finement tous les obstacles présents dans la pièce pour les éviter soigneusement lors de son passage. Pour cela il utilise des capteurs d’analyse de la lumière structurée et des algorithmes capables de traiter les informations recueillies.

L’appareil dispose également de capteur Time of Flight pour améliorer la cartographie en scannant les distances entre les différents murs qui composent la maison. Le dispositif permet ensuite de créer des pièces et des zones de nettoyage en fonction de ses besoins.

On aurait pu craindre que cette débauche de capteurs et de technologie ne soit qu’un argument marketing mais à l’usage tous ces systèmes se montrent très efficaces. Le T8+ se déplace très vite dans la maison et n’oublie ni les coins, ni les pieds de table. Ecovacs a intégré un très classique mais tout aussi efficace système de déplacement en couloir pour aspirer les poussières dans toute la pièce.

La détection des objets est globalement très bien maîtrisée et nous n’avons jamais réussi à piéger le robot même en plaçant une paire de chaussures ou un câble à l’improviste sur son parcours. La marque invite toutefois à ranger sa maison avant de lancer le T8+, ce qui peut paraître paradoxal vis-à-vis des technologies employées mais cela permet au robot de traiter l’intégralité de la surface sans devoir slalomer entre les objets.

Nous avons quand même trouvé le T8+ parfois un brin précautionneux. Le robot a tendance à freiner bien avant l’obstacle et a du mal à parfois récupérer la poussière présente autour des pieds de table ou de chaise par exemple. Les brosses latérales, malgré leur taille légèrement plus importante que d’autres modèles, ne sont pas d’un grand secours pour se faufiler dans les coins les plus exigus.

Lavage des sols : utile uniquement à grande eau

Le T8+ propose un système de lavage des sols composé d’un réservoir d’eau placé à l’arrière de l’aspirateur robot et d’une serpillère jetable placée sur un plateau vibrant afin de retirer les taches les plus tenaces. Contrairement aux sacs de récupération des poussières, Ecovacs fait preuve de générosité et livre plusieurs serpillères de rechange avec son aspirateur.

Pour le premier cycle nous avons tout simplement lancé l’appareil sans toucher aux réglages, avec un débit d’eau moyen et le mode lavage rapide. Et le résultat est très décevant. Il est quasiment impossible de distinguer les zones traitées du reste de la pièce. Les vibrations n’ont pas eu d’incidence sur la qualité du nettoyage. A oublier ! Le mode Élevé ne fait presque pas mieux malgré un niveau d’eau supérieur.

Nous avons donc testé le dernier niveau, appelé “Très haut” et activé le mode “Lavage en profondeur”. Enfin le robot semble s’en sortir avec le sol de notre cuisine. Si le résultat reste sans commune mesure face à un laveur de sols ou tout simplement une serpillère, le Deebot Ozmo T8+ offre un vrai décrassage visible à l’oeil nu.

Comme bon nombre de robots aspirateurs intégrant un mode de lavage des sols, nous vous conseillons d’utiliser le T8+ sur un sol peu sali. Il pourra, en optant directement pour les réglages les plus hauts, retirer les traces et donner un coup de frais à la maison mais il ne viendra certainement pas à bout des taches de gras ou d’une chute du pot de confiture quel que soit le mode utilisé.

Robot aspirateur et Laveur ECOVACS Deebot Ozmo T8 + avec Station d'auto-vidage , 353x93mm
125 Evaluation utilisateurs
Robot aspirateur et Laveur ECOVACS Deebot Ozmo T8 + avec Station d'auto-vidage , 353x93mm
  • Station d’auto-vidage
  • Détection d’obstacle : TrueDetect 3D
  • Cartographie optimisée : TrueMapping
  • Système de nettoyage pression : OZMO Pro

Autonomie : tout simplement inarrêtable

La batterie de 5 200 mAh du Deebot Ozmo T8+ lui permet, selon la marque, 3H de fonctionnement en mode standard et une surface totale traitée de 300 m2.

Effectivement l’aspirateur robot est extrêmement endurant. Dans les 35 m2 dans lesquels nous avons laissé l’appareil travailler il n’aura perdu qu’à peine 20% de batterie lors d’un cycle d’environ 30 minutes. Notre exemplaire de test n’a pas atteint les 180 minutes d’utilisation promises par Ecovacs mais 150 minutes avant de rendre l’âme.

L’utilisation des modes Max et Max+ ne permet pas au T8+ de dépasser les deux heures d’utilisation, ce qui reste malgré tout une excellente autonomie alors que l’appareil fonctionne à pleine puissance. Le Deebot Ozmo T8+ est sans conteste l’un des modèles les plus endurants que nous ayons rencontrés jusqu’à présent.

Ecovacs Deebot Ozmo T8+ : l’avis de la rédaction

Ecovacs avait un sacré défi à relever avec le Deebot Ozmo T8+. En se hissant dans le haut de gamme, la marque devait être irréprochable à la fois sur le plan matériel et logiciel pour justifier un tarif tutoyant les 900€.

Le contrat est presque rempli pour le constructeur. Sur le plan de l’aspiration ou de la navigation, c’est un quasi sans-faute. L’appareil est très bien construit, avec un assemblage de qualité et la base aspirante est un vrai bonheur au quotidien. Le moteur est puissant et silencieux et les différents capteurs offrent une navigation très précise dans la maison. L’application mobile est tout aussi léchée, avec une interface simple et agréable malgré les nombreuses options affichées à l’écran.

Et pourtant on retrouve dans le Deebot T8+ quelques défauts qui passent mal à ce niveau de prix. La brosse principale de piètre qualité et qui n’est d’aucune utilité face aux poils d’animaux. Ou encore un lavage des sols accessoire qui sera vite oublié par les utilisateurs les plus maniaques.

Attention, le Deebot OzmoT8+ reste malgré tout un très bon aspirateur robot mais pas plus que le Deebot Ozmo T8 AIVI que nous avions testé il y a quelques mois. A vous de voir désormais si le confort offert par le vidage automatique du bac à poussières justifie les quelques dizaines d’euros supplémentaires demandés.

En conclusion :

L’Ecovacs Deebot Ozmo T8+ est un excellent appareil qui tire partie de l’expérience de la marque. L’aspiration est à la fois puissante et rapide et le système de navigation est excellent. Le vidage automatique du bac à poussières est un confort supplémentaire d’utilisation qu’il est difficile d’abandonner une fois que l’on y a goûté.

Malgré tout Ecovacs rate son incursion dans l’univers du haut de gamme à cause de quelques choix de conception malencontreux, notamment sa brosse principale très en dessous de ce que l’on attend à ce niveau de prix. Cet Ecovacs Deebot Ozmo T8+ est un aspirateur-robot complet certes mais qui manque de quelques raffinements pour se hisser au niveau de la concurrence.

Ecovacs Deebot Ozmo T8+

899 €
9.3

Fonctionnalités

9.5/10

Autonomie

9.8/10

Temps de charge

9.5/10

Efficacité

8.9/10

Prix

8.9/10

Plus

  • Une grande puissance d'aspiration
  • Navigation impeccable...
  • Base de récupération des poussières
  • Parfait pour les très grands espaces

Moins

  • Brosse centrale inefficace avec les poils d'animaux
  • Navigation parfois trop prudente face aux obstacles rencontrés
  • Lavage des sols peu efficace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *