IRobot lance son aspirateur robot Roomba i7+

IRobot lance son aspirateur robot Roomba i7+

Le marché de l’aspirateur robot séduit de plus en plus de personne et dans le domaine iRobot fait partie des leaders du marché. La marque revient avec un nouveau modèle le Roomba i7+.

Alors que les ventes des aspirateurs robots repartent à la hausse en France, iRobot lance son Roomba i7 +, robot ingénieux qui vide automatiquement son collecteur sur sa base et se programme pour nettoyer en priorité les pièces qui en ont vraiment besoin

Le constructeur américain vient d’annoncer la commercialisation de son tout nouvel aspirateur robot le Roomba i7+. Avec ce nouveau modèle et sa nouvelle station d’accueil Clean Base™ Automatic Dirt Disposal, la marque franchit un nouveau cap. En effet, si au départ les premiers aspirateurs robots s’occupaient d’aspirer la poussière, désormais ils sont de plus en plus intelligents.  C’est le cas de ce tout nouveau Roomba i7+.

On peut faire beaucoup de reproches aux aspirateurs-robots : ils ne montent pas les escaliers, ils ne passent pas sous tous les meubles ou dans tous les coins, ils sont bruyants et pénibles à nettoyer, etc. Pour éviter la contrainte de la vidange — qui constitue une étape un peu fastidieuse dans la mesure où les mains sont en contact direct avec la poussière —, iRobot décline un système de vidange automatique du collecteur sur son dernier Roomba i7+ sans que l’utilisateur n’ait à intervenir. Une innovation importante pour le constructeur nord-américain à qui l’on reprochait quelque peu de s’endormir sur ses lauriers.

C’est ainsi que lorsque le Roomba i7+ a terminé de nettoyer sa pièce, il retourne à sa base de recharge. Cette dernière est surmontée d’un réservoir dans lequel le robot vient jeter les poussières ramassées lors du précédent nettoyage. D’après iRobot, le réservoir est suffisamment grand pour que l’utilisateur change son sac toutes les deux semaines en moyenne (à raison d’un passage par jour du robot). Si le sac induit l’achat de consommables en marge d’un appareil déjà onéreux, il permet d’éviter le contact de l’utilisateur directement avec la poussière et limite de fait les risques de propagation.

Un robot que l’on ne manipule plus

C’est sur la base d’un aspirateur connecté, pouvant se piloter et/ou se programmer avec un smartphone ou à la voix grâce à Google Assistant ou Alexa d’Amazon, qu’iRobot a construit son Roomba i7 +. Avec l’idée d’utiliser ce robot un mois durant sans jamais avoir à le toucher. Son secret ? Le i7 + possède une base de recharge un peu spéciale. Celle-ci est surmontée d’un large réceptacle dans lequel se cache un sac d’aspirateur. Lorsque le robot finit son nettoyage et vient se recharger, un ingénieux système lui permet de se délester de la poussière contenue à bord de son petit collecteur dans ce fameux sac.

Plus de collecteur à vider

Bien qu’habitués à utiliser déjà un aspi robot (le Roomba 980), cette nouveauté nous a bien intrigués. Car jusqu’à présent, nous devions régulièrement vider le collecteur de poussière de notre aspirateur. Une corvée ? Oui, car cette opération propre à tous les aspirateurs robot, oblige à mettre les doigts dans le collecteur pour en extraire cheveux, poils d’animaux, miettes de pain, et autres résidus de galettes de rois. Pire : même effectué avec soin, ce vidage dispersait un peu de fine poussière dans son environnement.

Un nouveau système de cartographie

Ce n’est pas la seule innovation apportée par le Roomba i7+. Cette nouvelle génération, capable de cartographier son environnement, peut également dresser le plan d’un étage où il effectue un nettoyage et le conserver en historique. Cette fonctionnalité, inaugurée avec la série Roomba 900, est appréciable à plus d’un titre. Tout d’abord, il est bien plus simple d’évaluer si le robot a nettoyé partout en observant une carte détaillée plutôt qu’un nombre de mètres carrés couverts. En outre, grâce à une série de calculs et d’algorithmes, le Roomba serait en mesure de reconnaître l’emplacement des meubles dans une pièce (en analysant les ombres du mobilier). Avec ce nouveau système de mapping, l’utilisateur va pouvoir découper le plan du foyer en différentes pièces et programmer ainsi des séances de nettoyage personnalisées.

Une mémoire capable de stocker jusqu’à 10 plans différents.

Effectivement, la marque annonce une évolution pour son logiciel de gestion de plan. En effet, ce nouveau modèle hérite d’une capacité mémoire plus accrue qui lui permet de mémoriser jusqu’à 10 plans de pièces. De la sorte il sera possible de définir différents types de nettoyage par pièce.

L’appareil supporte également les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant, si bien qu’il est possible de faire une commande vocale comme : « Hey Alexa, demande à Roomba de nettoyer la cuisine ».

Outre cette fonctionnalité, le Roomba i7+est également en mesure de cartographier les étages d’une habitation et de conserver les données en mémoire. iRobot a précisé que son nouvel aspirateur pouvait cartographier une dizaine de plans d’étages.

En outre, il sera ainsi possible à l’utilisateur de déplacer le Roomba i7+ d’une pièce à l’autre ou d’un étage à l’autre. L’aspirateur robot sera par ailleurs à même après avoir scanné la pièce de se localiser et de reconnaitre la pièce dans laquelle il se trouve.

Par ailleurs, iRobot accompagne son robot aspirateur d’une nouvelle station d’accueil, la Clean Base™ Automatic Dirt Disposal. Cette station, quelque peu encombrante, est dotée d’un bas de récolte qui sera en mesure de vider votre aspirateur lorsque son bac sera plein. IRobot annonce une capacité de 30 bacs robot aspirateurs. Ainsi, vous ne viderez plus jamais le bac à poussière de votre Roomba i7+.

Vous lui parlez et il s’exécute !

Assistant oblige, le Roomba i7+ intègre également une compatibilité avec Alexa et Google Assistant. De la sorte, il sera possible de lui donner des commandes vocales pour le faire fonctionner.

Il vous suffit par exemple de dire « Alexa, demande à Roomba de nettoyer ma cuisine, » ou « Ok Google, nettoie le salon » et le Roomba i7+ trouvera son chemin jusqu’à la pièce à nettoyer. Bien sûr, comme pour les autres modèles, il sera possible de le commander via son smartphone que vous soyez à la maison ou au bureau. De même il sera toujours possible de planifier des heures de nettoyage.

Le Roomba i7+ sera disponible à l’achat dès le 15 février. IRobot proposera deux formules, une version avec le robot seul, et une seconde version avec la station d’accueil Clean Base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *