Le robot voiturier qui gare votre voiture tout seul

Le robot voiturier qui gare votre voiture tout seul

Voici Stan : un robot qui gare les voitures tout seul. Mise à l’essai à l’aéroport de Lyon, cette technologie a de nombreux avantages et le service n’est pas si cher. 

Voilà, vous êtes à la bourre car on est toujours un peu à la bourre quand on prend un avion. Arrive le fatidique moment de garer sa voiture au parking et courrir dans les couloirs de l’aéroport pour assurer son enregistrement. Idem au retour. « on s’est garé où déjà ? Allée Z4 ? ».

Cette galère, vous pouvez dorénavant l’éviter. Stanley Robotics, une entreprise française vient de développer le premier robot voiturier.

Beaucoup de passagers rejoignent l’aéroport avec leur voiture pour laquelle il faudra trouver une place sur l’un des différents parkings à disposition, ce qui peut prendre un certain temps en fonction de l’affluence.

Aéroports de Lyon va proposer ces prochaines semaines une nouvelle expérience : laisser des robots voituriers s’occuper de trouver une place pour les voitures, déchargeant les passagers de cette tâche.

Le parking P5+ de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry sera en effet géré par 4 robots voituriers Stan autonomes, avec 500 places disponibles et 12 boxes d’accueil et de restitution des voitures.

Cette première mondiale est la concrétisation d’une phase d’expérimentation menée depuis 2017 avec Stanley Robotics et qui vise à mieux gérer les flux de véhicules et à réduire leur impact environnemental.

Les clients auront simplement à réserver leur emplacement de parking à l’avance et à déposer leur véhicule dans les box dédiés avant de rejoindre directement leur aire d’embarquement.

Le robot-voiturier Stan s’occupe ensuite de l’acheminer vers les emplacement de parking. Au retour, il suffira de récupérer les véhicules dans les boxes. Le dispositif permet de réduire drastiquement les émissions de gaz polluants des véhicules sur le parking, tandis que les robots Stan sont équipés de moteurs électriques, permettant de bénéficier de l’accréditation de neutralité carbone ACA 3+ (Airport Carbon Accreditation).

Cette solution permet aussi de pouvoir proposer plus de places sur une même surface par rapport à un parking classique, avec une gestion multi-files. Si le système de robot-voiturier répond aux attentes, il pourra être étendu à terme à la gestion de plus de 6000 places.

La prestation de service

Vous réservez un box sur internet. Vous arrivez, vous y placez votre véhicule. Et voilà. Stan, le robot, va garer le véhicule tout seul et gérer la flotte sur le parking extérieur. A votre retour, votre voiture vous attendra dans le box, car le robot est connecté à vos informations de vol retour.

Le service ne coûte que 2 euros de plus que la place de parking traditionnelle. Et votre voiture est gardée dans un parking sécurisé, car non accessible au public.

De nombreux avantages

L’avantage est indéniable pour les clients mais il l’est aussi pour les aéroports ayant pratiqué ce service (les Aéroports de Paris depuis 2015, en intérieur, et l’Aéroport de Lyon en test en ce moment même). En effet, Stan gère les places disponibles et optimise le rangement des voitures. L’Aéroport de Lyon affiche un espace de parking gagné de 50%. Une aubaine quand pour l’aéroport où le trafic a augmenté de 25% en 3 ans.

L’entreprise Stanley Robotics

L’entreprise est française, fondée par Aurélien et Clément. Ils travaillaient sur une technologie permettant aux véhicules de se garer tout seul. Un développement onéreux pour des véhicules qui passent 98% de leur temps en stationnement. Ils revoient leurs ambitions en créant des robots dont la tache exclusive est de garer les voitures. Cette innovation française est une première.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *